0825 822 295du lundi au samedi
Paris13:32
Sydney21:32
  • Version française
  • Version Suisse
Partager
Demande de devisMon compteContactBons plans
Vous êtes ici :
Accueil
>
Pratique
>
Vie Pratique
>
Animaux
>
Le diable de Tasmanie

Le diable de Tasmanie

Rencontre avec le diable de Tasmanie

Le diable de Tasmanie, comme son nom l’indique, vit exclusivement dans les forêts de Tasmanie. Présent aussi à l’origine sur le continent, l’espèce a entièrement été décimée par l’arrivée des dingos. Seules les populations de Tasmanie, séparées par la mer, ont réussi à échapper à ce redoutable prédateur.

Le diable de Tasmanie porte bien son nom. Il a été nommé ainsi par les premiers colons en raison de son mauvais caractère et de ses grognements à vous glacer le sang. Ce comportement caractéristique de l’espèce a été mis en évidence par le personnage de « Taz » dans les Looney Tunes. Ce « petit diable » est présenté dans les dessins animés comme un fou furieux, hargneux et insatiable.

Aucune inquiétude à avoir si vous croisez un diable de Tasmanie au cours de votre voyage en Australie, celui-ci risque de fuir car c’est un animal peureux qui aime vivre en solitaire. Le diable de Tasmanie n’est pas agressif envers les hommes à moins d’être poursuivi ou menacé.

Découvrir

Le Diable de Tasmanie

Origines du diable de Tasmanie

Le diable de Tasmanie fait partie des animaux endémiques de l’Australie. Aujourd’hui, bien qu’il vive seulement en Tasmanie, des fossiles ont montré qu’il aurait autrefois vécu sur la partie continentale. Le diable de Tasmanie tient son nom des premiers colons, qui l’auraient nommé ainsi à cause de ses cris stridents et de son aspect féroce. Considéré comme une nuisance, le diable de Tasmanie fut souvent empoisonné. Il deviendra espèce protégée en 1941.

Le Diable de Tasmanie

Caractéristiques

Le diable de Tasmanie est reconnaissable par son épais pelage noir et son profil trapu. Il arbore une bande blanche sur la poitrine ainsi que des taches claires sur les côtés ou à l’arrière. Il a de longues pattes avant mais de petites pattes arrière. Sa tête est imposante et les muscles de sa mâchoire sont très développés. Les dents du diable de Tasmanie sont puissantes. Elles lui permettent de mordre jusqu’à l’os les chairs les plus épaisses. Le diable de Tasmanie peut atteindre les 12 kg et vit en moyenne 6 ans.

Le Diable de Tasmanie

Habitat

Le diable de Tasmanie est uniquement présent en Tasmanie. Malgré une forte diminution de leur nombre depuis 10 ans, il est possible de trouver ces marsupiaux un peu partout sur l’île. Ils ont cependant une préférence pour les forêts et les pâturages côtiers où les travaux agricoles procurent de nombreuses charognes. Menacés par les rapaces, leurs tanières sont généralement situées dans des troncs creux, des cavernes ou des terriers. Les diables de Tasmanie y fabriquent des nids d’écorce, d’herbe et de feuilles.

Le Diable de Tasmanie

Comportement et reproduction

Le diable de Tasmanie est un animal nocturne et solitaire. On peut de temps en temps l’apercevoir avec d’autres congénères lorsqu’ils convoitent la même carcasse. Il peut entrer dans une rage folle lorsqu’il est menacé par un prédateur, défend son repas ou combat pour une femelle.

Le diable de Tasmanie s’accouple une fois par an, en mars. La femelle peut donner naissance à 30 petits. Comme pour les autres marsupiaux, les bébés grandissent dans la poche ventrale de leur mère. Celle du diable de Tasmanie ne comporte que 4 mamelles, ainsi seuls 4 petits survivent.

Le Diable de Tasmanie

Alimentation

Le diable de Tasmanie est un marsupial carnivore et un charognard. Il se nourrit principalement de mammifères, d’oiseaus et de poissons. Il lui arrive parfois de manger d’autres aliments, tels que des insectes, des larves ou des serpents. Le diable de Tasmanie a la particularité de ne rien gâcher de ses repas. Il mange même les os, les organes et la fourrure de ses proies. Le diable de Tasmanie chasse la nuit en utilisant son odorat développé pour trouver de la nourriture. Lorsqu’il attaque ses proies, le diable de Tasmanie les mord à la tête ou à la poitrine pour les tuer.

Le Diable de Tasmanie

Espèce menacée

Une maladie catastrophique, découverte au milieu des années 1990, a tué des dizaines de milliers de diables de Tasmanie. Cette maladie est une tumeur faciale cancéreuse qui se transmet par morsure. Elle provoque des grosseurs autour de la bouche, empêchant l’animal de se nourrir, et il meurt de faim. Des chercheurs gardent en captivité des populations où la maladie n’est pas encore apparue. Ils ont mis en place des programmes de reproduction pour assurer la survie de l’espèce. En raison de l’épidémie, le gouvernement australien a répertorié les diables de Tasmanie comme une espèce menacée.

Le Diable de Tasmanie

Où voir le diable en Tasmanie ?

De nature plutôt craintive, le diable de Tasmanie n’est pas un animal facile à voir dans son milieu naturel. Le meilleur endroit pour voir le diable de Tasmanie est dans l’un des nombreux parcs animaliers ou réserves naturelles de l’île. Vous pourrez le voir dans le Tasmanian Devil Conservation Park à Taranna sur la péninsule de Tasman, dans le Bonorong Wildlife Sanctuary au Nord de Hobart ainsi que dans le Trowunna Wildlife Park à proximité de Deloraine.

Le diable de Tasmanie - Rencontre avec le diable de Tasmanie
5 / 5 sur 9 vote(s)
Carte interactive de l’Australie

Les bons plans de l’Australie

@@right_legende@@Bons plans

Vous cherchez une promo, un bon plan pour un voyage en Australie ? Nous avons recensé pour vous les hôtels, camping-cars, circuits et croisières qui proposent des formules de séjour pas cher, ou des offres spéciales ponctuelles. Nous actualisons ...